Psychothérapie et psychologie : si on résumait ? (Guide Social)

Sorry, this entry is only available in français.

Le secteur de la santé mentale est en ébullition, depuis maintenant plusieurs mois. Que ce soient les psychothérapeutes ou les psychologues, le mécontentement se fait sentir. Le Guide Social vous propose une rétrospective chronologique des faits et des réactions, positives et négatives.

Le secteur de la santé mentale est en pleine tourmente depuis plusieurs mois à présent. Le point de départ : le projet de loi de la ministre de la Santé, Maggie De Block, déposé fin mai 2016, qui prévoit de restreindre l’accès à la pratique de la psychothérapie aux seuls psychologues cliniciens, orthopédagogues cliniciens et médecins. Malgré les protestations, la loi entre en vigueur le 1er septembre 2016. Sans les mesures transitoires prévues par la ministre pour les praticiens actuels n’ayant pas suivis une des trois formations. Dans la foulée, plusieurs actions en justice sont entamées, contre Maggie De Block. Début de l’année 2017, les psychologues, quant à eux, s’interrogent sur la réelle neutralité de leur organe représentatif auprès des autorités, la Commission des psychologues, après que cette dernière a augmenté de 15 euros le montant de la cotisation annuelle. Une série de lettres ouvertes lui sont envoyées. Ci-dessous, un résumé des faits et des réactions.

Lire la suite : Psychothérapie et psychologie : si on résumait ? (Guide Social)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email