Comment le MR a torpillé le plan alcool (Le Vif)

Sorry, this entry is only available in français.

Défenseur d’un Etat qui «ne doit pas devenir liberticide», le MR s’est largement opposé aux mesures encadrant la publicité pour l’alcool. Détricotant ainsi un plan aujourd’hui vide.

(…) Son contenu a laissé pantois les médecins et les experts en alcoologie qui l’ont trouvé tiède, vide, insuffisant. Côté libéral, on se réjouit en revanche d’un plan «solide et robuste». Les premières versions du document qui compte, dans sa dernière mouture, une vingtaine de pages, ne manquaient pas d’ambitions. Mais au fil des négociations entre les partis du gouvernement fédéral, les propositions les plus marquantes en matière de marketing et de publicité pour les produits alcoolisés ont valsé aux oubliettes. Les interlocuteurs réunis autour de la table y ont renoncé: selon les informations récoltées par Le Vif, le MR a lourdement fait pression, durant les discussions, pour limiter la réglementation et le contrôle en matière de publicité sur l’alcool, quand il ne s’opposait pas frontalement aux suggestions avancées. A la lecture des ébauches successives de ce document, annotées, retravaillées, précisées, c’est bien sur ces points – marketing et publicité – que les libéraux francophones, parfois rejoints par ceux de l’Open VLD, ont le plus systématiquement calé. (…)

Lire l’article / source : Comment le MR a torpillé le plan alcool (Le Vif, 18/09/2023)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email