Contrôles contre la drogue systématiques en cas d’accident : drogue ou conduire, il faut choisir ! (RTBF)

Sorry, this entry is only available in français.

Les contrôles pour détecter l’usage de drogue chez les conducteurs sont renforcés. Les tests sont désormais salivaires et automatiques en cas d’accident. C’est ce qu’ont décidé les ministres de la Justice et de la Mobilité.

(…) À la différence des tests “alcool” où il y a un certain seuil à atteindre avant d’être positif, les tests salivaires de détection de drogue ont une tolérance zéro. Le consommateur de drogue sera testé positif quelle que soit la quantité consommée et parfois même plusieurs heures après la consommation. “Quelqu’un qui, tous les jours, fume le soir du cannabis risque d’être systématiquement positif au contrôle“, avertit Benoît Godart [VIAS]. (…)

Un conducteur positif à un test de drogue sera systématiquement renvoyé devant le tribunal. Plus de 12.000 personnes ont été dans ce cas en 2022. L’amende encourue est comprise entre 1600 et 16.000 euros. Elle peut être accompagnée d’une déchéance du droit de conduire de 8 jours à 5 ans, accompagnée d’une obligation de se soumettre à des examens médicaux, psychologiques ou de repasser des examens théoriques ou pratiques du permis de conduire.

En cas de récidive, l’amende peut s’élever à 40.000 euros.

Lire l’article / source : Contrôles contre la drogue systématiques en cas d’accident : drogue ou conduire, il faut choisir ! (RTBF, 7/11/2023)