Des drogues toujours plus fortes et plus pures en Europe, selon un rapport (EMCDDA/RTBF)

Substances de synthèse à forte teneur, mélanges inédits, polyconsommation… Ces nouvelles menaces viennent renforcer un marché de la drogue qui n’a jamais été aussi puissant en Europe, alerte mardi l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) dans son rapport annuel.

En Europe, il y a un « marché des drogues extrêmement complexe et en évolution rapide, où les drogues illicites établies sont largement accessibles et où de nouvelles substances de synthèse à forte teneur continuent d’émerger« , analyse le directeur de l’Observatoire, Alexis Goosdeel, cité dans un communiqué. (…)

Loin devant, le cannabis reste la première drogue consommée par plus de 22,8 millions d’adultes européens en 2023, dont 15,1 millions chez les jeunes adultes (15-34 ans).

Le rapport s’inquiète cette année encore de l’impact des dérivés synthétiques du cannabis sur la santé publique, comme l’hexahydrocannabinol (HHC), premier cannabinoïde semi-synthétique signalé dans l’UE.

Lire l’article : Des drogues toujours plus fortes et plus pures en Europe, selon un rapport (EMCDDA/RTBF, 11/06/2024)

Communiqué de l’Agence Européenne des Drogues (EMCDDA)
Rapport de l’Agence Européenne des Drogues

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*