SUISSE • La CFANT propose dans un rapport une régulation pragmatique des produits psychoactifs

SUISSE • La Commission fédérale pour les questions liées aux addictions et à la prévention des maladies non transmissibles (CFANT) publie un rapport exhaustif recommandant une régulation pragmatique des produits psychoactifs en Suisse. Ce rapport propose 26 instruments éprouvés et identifie les lacunes actuelles dans la régulation des substances comme le tabac, l’alcool et les drogues illicites. La CFANT recommande une approche basée sur les preuves, ajustée aux risques et plus cohérente, en insistant sur la nécessité de compromis transparents entre la liberté individuelle et la protection de la santé publique. (…)

Sur cette base, le rapport préconise la mise en place de projets pilotes pour les substances illégales, similaires à ceux en cours pour le cannabis, afin d’évaluer les besoins d’assistance et de prévenir les problèmes consécutifs. Pour les substances légales, il suggère de renforcer les régulations en s’inspirant des bonnes pratiques. L’objectif est de remplacer les politiques d’interdiction paternalistes par une régulation fondée sur des données factuelles, respectant les libertés individuelles et protégeant les individus vulnérables. S’agissant des produits psychoactifs légaux, la commission propose de renforcer et mettre en œuvre une régulation qui soit davantage ajustée aux risques.

En savoir plus (article du GREA)

Le communiqué de la CFANT

Le rapport