Dossier • Qui veut sauver Såf Ti ? (Alter Echos)

vendredi 29 mars 2024 AJ 0

Ouverte en 2018, la salle de consommation de drogues à moindre risque de Liège a fait figure de pionnière en Belgique. Elle est pourtant aujourd’hui la cible d’attaques répétées de la part du MR. En jeu: l’absence supposée d’effets de celle que l’on appelle aussi Såf Ti sur la consommation de rue ou l’insécurité. Alors que les élections communales se profilent, Willy Demeyer, le bourgmestre de la Cité ardente, parviendra-t-il à sauver son «bébé»?

Philippe Close : « Je suis prêt à ouvrir une deuxième salle de consommation à Bruxelles » (Le Soir)

vendredi 25 août 2023 AJ 0

Le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close assure que sans politique ambitieuse en matière de santé publique, Bruxelles et la Belgique ne résoudront pas leur problème de drogue. Il mise sur l’ouverture d’un centre de crise en partenariat avec le CHU Brugmann, où la police pourra à l’avenir rediriger les toxicomanes que l’on place actuellement en cellule de dégrisement en vue de leur proposer une trajectoire de soin. Et aussi sur l’ouverture rapide d’une seconde salle de consommation à Bruxelles.

Drogues : les salles de consommation à moindres risques sont-elles efficaces ? (RTBF)

mercredi 02 août 2023 AJ 0

«Avant d’être une salle de consommation, il s’agit d’un dispositif de santé et d’accompagnement psychosocial (…) Nos premières missions, c’est de traiter les usagers comme des personnes dignes et de les remettre en ordre administrativement puisque 46% des personnes qui s’adressent à la salle de consommation à moindres risques de Bruxelles vivent dans la rue.»