Politiek memorandum van de gespecialiseerde sector drugs en verslavingszorg

donderdag 13 april 2023 AJ 0

Memorandum politique féda bxl - avril 2023 NLApril 2023 | féda bxl vzw (ex FEDITO BXL vzw), de Brusselse federatie van de gespecialiseerde drugs- en verslavingszorgsector, heeft zopas haar memorandum 2023 gepubliceerd. Deze nota richt zich in de eerste plaats tot politieke groeperingen en hun studiecentra, administraties en openbare mandatarissen op de verschillende overheidsniveaus: lokaal, gewestelijk, gemeenschaps- en federaal. Al deze niveaus zijn in meer of mindere mate betrokken bij deze problematiek. féda bxl en haar leden vestigen de aandacht op 7 prioritaire punten met het oog op het verbeteren van de verslavingszorg en het verminderen van de negatieve gevolgen van drugs voor de samenleving:

  • Versterk de structurele financiering van de gespecialiseerde sector drugs en verslavingszorg, zodat […]
  • Memorandum 2020 de iDA asbl (Information sur les drogues et l'alcool)

    dinsdag 24 maart 2020 AJ 0

    Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

    Memorandum ida 2020Information sur les drogues et l’alcool (iDA asbl) réunit les trois fédérations coupoles belges du secteur des assuétudes. Ensemble, elles représentent la majeure partie du secteur belge en matière d’alcool et de drogues. Le VAD compte 79 membres, la Fédito Wallonne en compte 51 et la Fédito Bruxelloise en compte 29. Toutes trois souscrivent aux points de vue exposés ci-dessous.

    Fortes de leurs expertises, les trois coupoles s’unissent pour attirer l’attention des négociateurs du prochain Gouvernement fédéral sur la nécessité d’élaborer un nouveau plan politique belge “Drogues”. Celui-ci doit émaner des travaux d’une commission parlementaire à mettre en place rapidement. Cette commission devra évaluer l’ensemble […]

    Memorandum 2018 van de Brusselse gespecialiseerde sector toxicomanie

    maandag 15 oktober 2018 AJ 0

    Le Mémorandum 2018 du secteur spécialisé toxicomanie bruxellois a comme ambition de tracer dix grandes lignes vers lesquelles devraient tendre les politiques drogues, et ce qu’elles soient menées aux niveaux local, régional ou/et fédéral: tous ces niveaux sont plus ou moins concernés par ces problématiques. La FEDITO BXL et ses membres sont donc pleinement disposés à aider à la définition et l’implémentation de politiques drogues, basées sur l’évidence et le pragmatisme.

    Drugbeleid en Drugplan 2016-2019

    dinsdag 02 juni 2015 fédabxl 0

    Fedito BXL heeft het plezier u de voorstellen van de Brusselse drugsector te presenteren, namelijk het Drugbeleid en het Drugplan voor 2016 tot 2019.
    Deze voorstellen werden in overleg ontwikkeld, tussen de LCDB (Lokale Coördinatie Drugs Brussel), FEIAT (Federatie van Werkgevers in Ambulante Instellingen voor Drugverslaafden) en Fedito Bxl (Brusselse Franstalige Federatie van Instituten voor Verslavingen).  Ze komen dan ook voort uit alle diensten, gespecialiseerd in “verslavingen”, in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest.

    Mémorandum 2014 du secteur toxicomanie bruxellois

    woensdag 12 maart 2014 fédabxl 0

    Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

    Mars 2014 | En vue des prochaines élections régionales, fédérales et européennes, la Fédération Bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes (FEDITO BXL), la Fédération des Employeurs des Institutions Ambulatoires pour Toxicomanes (FEIAT) et la Coordination Locale Drogues Bruxelles (CLDB) proposent une série de recommandations au sein d’un mémorandum sectoriel à destination des mandataires politiques et administratifs.

    Mémorandum 2007-2011 de la FEDITO Bruxelles, Fedito Wallonne, VAD, VVBV et FSPST : Pour une politique de santé drogues cohérente

    donderdag 15 april 2010 AJ 0

    Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

    Mars 2010 | La FEDITO Bruxelles, Fedito Wallonne, VAD, VVBV et FSPST regroupent et coordonnent les organisations de terrain spécialisées dans la problématique des assuétudes : services d’information et de prévention, centres de soins haut et bas seuil, communautés thérapeutiques, services de consultations psychosociaux, hôpitaux psychiatriques…

    Leur position d’interface et un contact permanent avec les services de terrain (prévention, information, soins) leur donne une vue relativement complète d’une thématique complexe éclatée entre différents niveaux de pouvoirs et ministères. Ce document, rédigé conjointement par les fédérations sectorielles du pays, synthétise les principales préoccupations du terrain pour la législature fédérale à venir.

    Prévention et traitement des addictions : les priorités du terrain bruxellois (2010)

    zaterdag 30 januari 2010 AJ 0

    Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

    Janvier 2010 | Dans l’esprit du groupe de travail politique en matière de drogues (1996-1999), le secteur spécialisé bruxellois rappelle que « la problématique des drogues constitue un problème de santé (individuelle et publique) et de bien-être ». Dans cet esprit « la prévention, la RDR, l’aide et les soins représentent les approches prioritaires ; la répression quant à elle ne doit pas concerner l’usage et la détention de drogues pour usage personnel. En effet, cette criminalisation des usagers de drogues aboutit selon nous à une sanction pénale d’un problème de santé, sanction équivalente à une double peine et n’ayant aucune vertu préventive ou curative.

    Mémorandum 2003 des FEDITO bruxelloise et wallonne • Politique en matière de drogues : des clarifications nécessaires

    dinsdag 25 november 2003 AJ 0

    Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

    Novembre 2003 | Les fédérations se félicitent de la déclaration d’intention de la “note de politique fédérale relative à la problématique de la drogue” de considérer la consommation de drogue comme un problème de santé. Cependant, les associations de terrain, relayées ici par leurs fédérations, constatent une criminalisation toujours croissante des consommateurs. En outre, les réglementations récentes induisent une confusion de plus en plus importante entre la Justice et le secteur de la Santé. Les intervenants de notre secteur sont ainsi invités à devenir, par certaines mesures, les “auxiliaires” du judiciaire, ce qui est en contradiction complète avec leurs missions et ne peut que nuire à la relation de confiance entre usagers et institutions d’aide et de soins. A l’inverse, les policiers et magistrats se […]