Coronavirus – La consommation de drogues a progressé durant le premier confinement (RTBF/Belga)

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

La consommation de drogues a progressé durant le premier confinement, selon Sciensano dans une étude sur l’usage et l’offre des drogues durant la pandémie. La limitation des déplacements ou l’arrêt de la vie nocturne ont profondément modifié la vie quotidienne des Belges, donnant parfois lieu à l’exacerbation de sentiments tels que le stress, la solitude ou l’ennui. Ces changements radicaux ont été vécus par tous mais parfois de manière plus intense par les personnes qui consomment des drogues, constate Sciensano.

(…)

Une différence existe entre les usagers fréquents et non-fréquents. Ces derniers ont globalement diminué leur consommation pendant le premier confinement alors que les usagers fréquents ont augmenté les quantités consommées“, analyse Jérôme Antoine, scientifique chez Sciensano. “Cependant, quelques mois plus tard, la fréquence d’utilisation est la même qu’avant la pandémie.”

Lire l’article / source : Coronavirus – La consommation de drogues a progressé durant le premier confinement (RTBF/Belga, 17/03/2021)