Favoriser l’engagement des parties dans un processus de médiation SAC

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

logo INCC L’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC) et le SPP Intégration Sociale viennent de publier, à l’issue d’un projet pilote sur la médiation dans le cadre des Sanctions Administratives Communales, un support à l’intervention lors d’infractions commises par des jeunes à l’égard de la police et d’infractions relatives à la possession et à la consommation de gaz hilarant. Les résultats du projet pilote seront également présentés le 24 avril 2023 lors d’une matinée d’étude sur la question de la médiation après utilisation de gaz hilarant et de la médiation entre jeunes et police.

Ce guide est le résultat d’une collaboration entre les services de médiation d’Anvers, de Jette et de Louvain et l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC).

Le guide a été rédigé sur la base d’expériences vécues dans le cadre d’un projet pilote sur la médiation dans le cadre des Sanctions Administratives Communales réalisé à la demande du Service Public de Programmation Intégration Sociale (SPP IS). Pendant neuf mois, un médiateur supplémentaire a été engagé dans les trois villes participantes pour expérimenter de nouvelles pratiques visant à renforcer la médiation SAC. Plus précisément, la médiation SAC spécifique à un thème. Le travail a dès lors porté sur les infractions relatives à la consommation de gaz hilarant (Anvers) et sur les infractions commises par des jeunes à l’égard de la police (Jette et Louvain). Nous entendons par là des infractions telles que l’entrave à la justice, l’obstruction et les insultes envers la police.

Le guide entendu constituer un outil pratique, un manuel que les villes et communes peuvent utiliser si elles veulent renforcer leur médiation SAC concernant les thèmes susmentionnés.

Il s’agit d’une boîte à idées, d’un ensemble de pistes possibles que l’on peut explorer pour renforcer la médiation SAC. Ce guide comprend aussi des points d’attention et des pratiques de médiation inspirantes dans les villes participantes.

Télécharger / lire le document

Les résultats du projet pilote seront également présentés le 24 avril 2023  de 9h00 à 13h lors d’une matinée d’étude sur la question de la médiation après utilisation de gaz hilarant et de la médiation entre jeunes et police. En savoir plus.

Source

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email