Le Plan « sevrage benzodiazépine » en vigueur depuis février : infos pratiques

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in français.

Ce programme est doté d’un budget de 150.000 euros pour 2023, ce qui représente le suivi de 656 à 980 patients (en fonction du programme nécessaire : 5, 7 ou 10 étapes). Il s’agit donc pour l’instant d’un projet pilote qui sera évalué après un an. Son avenir sera ensuite déterminé par les autorités sur base des résultats et du succès rencontré par celui-ci.

Ce Plan « sevrage benzodiazépine » était en gestation depuis longtemps et a notamment été discuté au sein de l’asbl « concertation médico-pharmaceutique » (CMP) entre les syndicats de médecins, les associations de pharmaciens et les Sociétés Scientifiques de MG et de pharmaciens. Ce Plan a été validé par les instances de l’INAMI entre pharmaciens et organismes assureurs, ainsi que lors du Comité de l’Assurance de l’INAMI du 16/01/23*.

Son entrée en vigueur était bien prévue ce 1er février 2023, raison pour laquelle le Ministre Vandenbroucke s’est empressé de le communiquer (cf. son communiqué de presse envoyé hier). Si la presse en a fait largement écho, peu d’infos pratiques s’y retrouvaient pour les médecins, raison pour laquelle nous avons jugé utile de vous communiquer les infos glanées auprès de nos collègues pharmaciens.

En savoir plus / lire la suite sur le site web du GBO

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email