Drogues Santé Prévention N°105 • Après les élections… Quelles pistes pour la législature 2024-2029 ?

Le dernier numéro de la revue Drogues Santé Prévention (N°105), édité par Prospective Jeunesse, est intitulé, de manière explicite : « Après les élections… Quelles pistes pour la législature 2024-2029 ? »

Si la thématique des drogues s’est invitée dans la campagne électorale, ce n’est pas sous l’angle – sanitaire – que les secteurs de la prévention et de la promotion de la santé auraient souhaité. Au contraire, a prévalu la course au sensationnalisme et la musculation politique qui en découle. Certaines personnalités politiques ont même pu oublier, ou faire semblant d’oublier, les programmes électoraux de leur parti pour se lancer dans des surenchères sécuritaires.

Lire l’édito

Sommaire

Nous avons consommé des drogues illégales

C’est une première en Belgique. Une quarantaine de personnalités déclarent avoir consommé des drogues illégales et réclament une dépénalisation de la détention pour usage personnel – non, pas pour promouvoir la consommation, mais pour rendre possibles de vraies politiques de prévention et… désengorger les prisons.

S’inspirant du « Manifeste des 343 », qui avait mené à la loi Veil en matière d’interruption volontaire de grossesse, une quarantaine de personnalités signent cette carte blanche dans laquelle elles déclarent avoir consommé des drogues illégales. Artistes ou académiques, issus de la magistrature ou du milieu médical, elles entendent, par cet acte de désobéissance civile, ouvrir un débat urgent et nécessaire. Tout qui le souhaite peut rajouter, en bas du présent texte, son nom à la liste des signataires.

Je signe la carte blanche

Agir en prévention : Gouverner, c’est prévenir

Jusque récemment, il n’existait pas de plateforme de rencontre des services spécialisés en prévention des assuétudes en Wallonie et à Bruxelles. C’est désormais chose faite avec la constitution d’Agir en prévention, qui se veut beaucoup plus qu’un lieu de rencontre.

Lire l’article

Retour sur les mesures et actions de la dernière législature

La Cellule générale de Politique drogues de l’ancienne législature de 2014 à 2019 pointait le besoin d’un renforcement de la politique de prévention « en raison du lien étroit qui existe entre le rôle des professionnels de soins de santé primaire et la possibilité d’un meilleur échange de bonnes pratiques » notamment à travers une augmentation du financement.

Lire l’article

Prévention et dépénalisation : quelles pistes pour les prochaines majorités ?

En Belgique, les élections sont aussi – et peut-être avant tout – le prélude aux négociations des coalitions gouvernementales. Moins que les programmes des partis stricto sensu, c’est donc leur compatibilité qui permettra d’anticiper la possibilité ou non de mise en œuvre de réformes spécifiques.

Lire l’article

L’Union européenne entre Santé publique et Justice et Affaires intérieures

Les élections européennes, organisées simultanément aux régionales et aux fédérales offrent une bonne occasion de se pencher sur le rôle méconnu de l’Union européenne en matière de politiques relatives aux drogues.

Lire l’article

Drogues : infractions, saisies, marchés

Découvrir

En savoir plus sur Drogues Santé Prévention N°105 • Après les élections… Quelles pistes pour la législature 2024-2029 ?

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*