Les jeux de hasard cartonnent dans les communes pauvres (Le Soir)

Généralement, plus une commune est pauvre, plus l’offre de jeux de hasard est importante. Telle est l’une des principales conclusions de la compilation et analyse des licences compilées par « Le Soir ». Le secteur se défend de toute stratégie intentionnelle et appelle à voir « au-delà des chiffres ». (…)

Lire l’article / source : Les jeux de hasard cartonnent dans les communes pauvres (Le Soir, 10/4/2024)

Gaëtan Devos : « L’offre de jeux est trop importante en Belgique »

Collaborateur scientifique à l’UCLouvain et psychologue clinicien, Gaëtan Devos revient sur l’abondance de l’offre de jeux de hasard en Belgique.

Le Soir : Observer une offre importante de jeux de hasard dans les communes pauvres, cela pose problème ?

L’offre est trop importante en Belgique. En comparaison avec d’autres pays, il y a deux à trois fois plus de jeux par habitant chez nous. Dans les quartiers défavorisés, les gens ont moins de moyens. Et la spécificité de l’addiction au jeu, c’est qu’on a justement besoin d’argent pour l’assouvir. Certains bénéficiaires du CPAS, du chômage ou de la mutuelle vont commencer le mois en jouant leurs allocations. Cela peut avoir des conséquences dramatiques. (…)

Lire la suite de l’interview : Gaëtan Devos : « L’offre de jeux est trop importante en Belgique » (Le Soir, 10/4/2024)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email